Photo de la réalisation par la main de l'artiste du logo "OKOGRAPH", les stylos sont éparpillés autour de l'illustration.

A PROPOS

Photo artiste au travail OKOGRAPH

Okograph, c'est quoi ?

Plus qu’un nom d’artiste, c’est un pseudonyme choisi en lien avec ma démarche artistique. ” OKO ” vient initialement d’un diminutif de mon nom, mais signifie aussi ” œil ” en polonais, renouant avec mes origines des pays de l’est. Pour la deuxième partie ” GRAPH “, il s’agit bien de graphisme.

Pratique artistique

Illustratrice naturaliste strasbourgeoise, j’affectionne particulièrement les médiums graphiques tels que l’encre à la plume et au stylo, en travaillant sur papier à grains. J’expérimente le dessin en relief, en découpant plan par plan mes illustrations à la manière d’une animation, qui rajoute une dimension narrative et spatiale. Je mets également en volume certaines de mes idées, en réalisant des sculptures mêlant matériaux naturels et transformés. Mon travail s’affirme autour d’un univers visuel noir et contrasté, une technique minutieuse et un propos engagé.

Démarche et engagement

Le monde que je dépeins est essentiellement organique, particulièrement animal et végétal. Le regard y occupe une place principale, une pupille humaine, les espèces animales et végétales sont en dialogue avec elle. Avec un attrait pour la représentation d’œil-hybride aux multiples facettes, des globes oculaires sont illustrés sous toutes leurs formes. Un globe détourné, mis en scène, mis à nu, en questionnant le regard, notre regard, reflet de l’âme. Des illustrations qui dévoilent un univers imaginaire et cauchemardesque, organique et curieux, à la fois sublimé et inquiétant.

Mon sujet est souvent issu de mon observation de la faune et la flore à travers des escapades en pleine nature desquelles je m’imprègne. Ma démarche se veut de plus en plus engagée sur des sujets environnementaux, en mettant en lumière l’impact de l’activité humaine sur la faune et la flore. L’œil représenté est spectateur et acteur d’une nature transformée.

Pourquoi l'œil ?

C’est une signature, un fil directeur, un élément clé de ma démarche artistique. Un œil, mais un œil humain, un globe oculaire dénudé sans paupières, un regard mis à nu qui voit clair. C’est un organe de la communication, un organe sensoriel qui reçoit plus que ce qu’il n’exprime, extrêmement sollicité à notre ère des écrans et caméras. De manière générale, le regard occupe une place principale dans mes travaux, qu’il soit représenté par un globe oculaire ou suggéré par le format rond ou ovale de l’œuvre. Il s’agit d’observer, de montrer, d’être témoin d’un environnement, d’une situation, la dévoiler sans rien y changer.

Il s’agit d’ouvrir le regard sur le monde tel qu’il est, tel que je le perçois et tentant d’en faire une représentation fidèle, et souhaite le montrer.

On dit souvent que le ” regard est le reflet de l’âme “, qu’il reflète l’essence de l’individu, qu’il représenterait en quelques sortes sa personnalité. Mes globes oculaires ” nus ” sont l’expression de l’individu lambda, un œil dans lequel chacun peut se projeter. Il est vous, moi, il est tout le monde. Se retrouver devant l’œuvre pourrait découler sur ce processus d’identification : j’observe un œil qui est observateur d’une situation, puis je me projette dans cet œil. Par exemple, représenter un globe oculaire avec des bois de cerf, des plumes ou des tentacules, s’est un peu se mettre à la place de l’animal suggéré, de sa condition, voir à travers lui. S’en suivent tous les symbolismes qui mènent à d’autres interprétation de l’oeuvre.

Il s’agit de se mettre à la place de quelque chose, d’un animal, d’un végétal, d’un environnement, d’une situation et d’y porter son propre regard.

Mon parcours

Mon travail s’est orienté vers l’illustration après l’obtention de mon master de Recherche en Arts Plastiques en 2015. J’expose activement sur divers salons d’art en Alsace depuis fin 2016, et ai également participé à des expositions collectives (voir les Dates d’exposition). Préférant l’encre sur papier, je collabore avec différents tatoueurs afin de permettre à mes illustrations de vivre à travers votre peau. Editée chez Slidebox en 2019, ma patte graphique s’est imprimée sur une série limitée de skateboards (voir les Partenariats).

En parallèle, je suis également graphiste de profession, mes domaines sont la communication sur tous réseaux et supports, et la conception de sites web.

Photo presentation - T-shirts - OKOGRAPH - N&B

Prestations personnalisées

Partenariats artistiques

Dates d’exposition

Un projet à élaborer ?

Retour à la page d’accueil